418 398 visites 12 visiteurs

R2 : Obernai veut rebondir

9 février 2019 - 11:40

Après trois semaines de préparation intensive, le FCSRO s’apprête à retrouver le championnat avec la réception de Seltz dimanche après-midi (coup d’envoi 16h). L’occasion pour Coco Farschon, arrivé durant la trêve hivernale, de faire un premier bilan sur l’état des forces en présence à l’orée d’un cycle retour déterminant pour la survie des rouges et noirs en R2. « L’équipe avait un gros retard sur le plan physique mais on a beaucoup travaillé en ce sens et les garçons montent non seulement en puissance mais retrouvent également du plaisir à jouer. On a fait de bons matchs de préparations avec deux victoires contre Bernardswiller et Bischoffsheim ainsi que deux matchs nuls face à Oberschaeffolsheim et Eckbolsheim. Avec davantage de réalisme, on aurait d’ailleurs du remporter ces quatre matchs. » Autre bon point souligné par le coach obernois, la cohésion du groupe : «Il y a vraiment une bonne ambiance au sein du groupe, ce qui était loin d’être gagné d’avance quand on sait que cette équipe collectionne les défaites depuis quasiment 1 an et demi ».

Deux renforts, aucun départ

Côté effectif, si le groupe n’a enregistré aucun départ durant la trêve, il s’est étoffé avec les signatures du gardien Guillaume Farschon (ex-Duttlenheim) et de l’attaquant Mohamed Elfitess (Etoile Sportive de Benslimane, Maroc). «Avec la venue de Guillaume, nous aurons trois bons gardiens pour nos trois équipes séniors. Il fallait ajouter un peu de concurrence à ce niveau-là. On a également eu l’opportunité d’accueillir Mohamed, un jeune attaquant marocain qui a des qualités évidentes mais doit maintenant s’adapter à notre football et à nos hivers rigoureux», poursuit Coco Farschon qui a désormais les yeux rivés sur le match de dimanche face à Seltz. Une rencontre qui pourrait déjà marquer un tournant dans l’opération maintien lancé par le nouvel entraineur obernois : « Je pense que personne aujourd’hui, en dehors du club, ne s’attend à ce qu’on réussisse à nous maintenir donc on n’a pas grand-chose à perdre. Ce match de reprise est crucial pour conditionner la suite de la saison en sachant que les Portugais de l’Elsau (ndlr : premier non relégable) ont perdu le week-end dernier et qu’un succès dimanche nous permettrait donc de revenir à seulement 4 points. » Les rouges et noirs n’ont donc pas encore dit leur dernier mot…

Commentaires